Les Roques de Benet – Catalogne

2

Situé dans la province de Tarragone, et non loin du delta de l’Ebre, le Parc Naturel des Ports est une magnifique découverte. Les Roques de Benet sont des blocs monolithiques de forme arrondie, visibles de loin et prisés des amateurs d’escalade. Il s’agit de la formation montagneuse la plus caractéristique et emblématique du Parc Naturel. Des parois verticales de conglomérat s’élèvent de prés de 300 mètres et débouchent sur un plateau calcaire. Une magnifique randonnée et un paysage exceptionnel qui a inspiré Pablo Picasso.

Rencontre avec un renard…

Nous sommes en road-trip en Aragon, depuis une semaine. Ce soir, nous quittons l’Aragon pour rentrer en Catalogne. Nous sommes installés au cœur de la réserve du Parc Naturel des Ports sur l’aire de camping aménagé (et libre) del Mas dels Ateos avec toilette et douche froide. Nous sommes tout seul.
Alors que nous mangions tranquillement, vers 20 heures, un renard peu farouche vient nous rendre visite. Il s’enhardit pour venir nous piquer un pot de rillettes et finira par monter sur la table pour essayer de s’attaquer à la poubelle !

Les Roques de Benet

Ce matin le ciel est un peu couvert, mais les prévisions sont bonnes pour l’après-midi. Depuis notre zone de campement autorisé, nous redescendons quelques kilomètres jusqu’au petit parking du départ de la randonnée.  À première vue, il semble que nous soyons face à un sommet inaccessible au randonneur ! Ce sont en fait, trois sommets distincts qui se dressent au dessus de nous. Le sommet principal, où nous allons, se nomme El Castell (1016 m). Les deux autres, le Cap de Gos (988 m) et El Faralló (909 m) sont accessibles uniquement par des voies d’escalade.

Nous voulons faire le tour de ces trois montagnes avant de monter au Castell de las Roques de Benet. Nous commençons à marcher, en suivant la piste large et poussiéreuse. À la première bifurcation (644 m), nous continuons tout droit sur la piste de « les eres » en direction du Coll de Membrado. Très vite, à la bifurcation suivante (714 m) nous prenons à gauche la piste de « l’avellanar ». (La piste qui continue est en fait le chemin le plus direct pour monter au « Castell de las Roques de Benet »). Nous suivons la piste de « l’avellanar » qui contourne le massif par le Nord. Nous sommes dominés par de fantastiques parois de conglomérat. La piste passe ensuite sous le Cap de Gos (986 m) et s’oriente franchement vers le sud.

Dans un virage de la piste, nous trouvons sur notre droite un cairn indiquant une vague sente. Finalement, celle-ci finira par monter franchement dans un éboulis raide ! Nous visons dans le haut de ce petit vallon une belle arche naturelle.

Légèrement sur la droite nous trouvons le passage défendu par un petit pas d’escalade facile. Après quelques hésitations nous voici sur la crête. Les cairns continuent et semble monter directement vers le Castell. De loin, les passages n’ont pas l’air évident. Dans le doute nous choisissons de rattraper un petit col bien marqué sur notre gauche. Ce sentier, après une légère descente nous fait rattraper le chemin normal. Nous reprenons donc l’ascension sur ce versant. Un petit peu plus haut, nous trouvons le passage pour arriver au plateau sommital: un canal caillouteux bien raide, avec dans sa partie haute quelques petites marches, de peu de difficultés.

A sa sortie, nous arrivons sur un plateau avec un  environnement incroyable. Et avec le soleil qui était absent depuis ce matin !

Nous ne sommes plus qu’à quelques foulées du sommet. Et juste en dessous de celui-ci, nous faisons une magnifique rencontre avec  deux bouquetins ibériques.

Le Bouquetin ibérique ou Bouquetin d’Espagne Capra pyrenaica, regroupe quatre sous-espèces. Cette espèce fait partie du genre Capra et est particulièrement proche du bouquetin des Alpes (Capra ibex).

Anciennement présent sur le versant français des Pyrénées, le bouquetin ibérique subsiste de nos jours en Espagne et au nord du Portugal. Les populations de cette espèce occupent des habitats très variés, tous caractérisés par la présence d’escarpements rocheux.

Au Parc Naturel dels Ports le bouquetin ibérique (Capra pyrenaica sous-espèce hispanica), est très présent.

Nous foulons le sommet du Castell de las Roques de Benet (1013 mètres) quelques minutes plus tard. Nous restons de longues minutes à contempler ce magnifique paysage.

Picasso et le Parc Naturel des Ports

Lorsque Picasso avait 16 ans, au cours de l’été 1898, il passa quelques semaines dans un petit abri-sous-roche du massif, connu auparavant sous le nom de Coveta dels Ullals de Morago. Son ami Pallarés, d’Horta de Sant Joan et compagnon d’étude du peintre à la Llotja de Barcelona, l’avait invité. Ce fut pour Picasso une expérience inoubliable. D’ailleurs, il retourna à Horta de Sant Joan quelques années plus tard, en 1909. Des séjours de l’artiste dans cette petite ville, ont été conservées des œuvres représentant les paysages et les personnages d’Els Ports.

 Il est temps de redescendre. Nous prenons le petit canal caillouteux en sens inverse et nous descendons sur le sentier pour finir par arriver à la piste de ce matin. On trouve d’ailleurs à cet endroit un grand point de repère et un graffiti indiquant le sentier à la montée.

Pour rentrer en boucle, nous continuons la piste à gauche en légère montée. Dans une épingle (830 m) nous prenons en face dans le bois, la piste de la pineda qui se transforme rapidement en sentier. Il passe sous la Peña de Gall (782 m), se rapproche du barranc de la Pineda puis passe derrière le mas de Curassana pour rejoindre le point de départ.

Informations pratiques

Situation: Espagne / Catalogne
Accès: De Horta de Sant Joan (542 m), au niveau du carrefour entre les routes T-334 et T-330,  prendre une petite route indiqué par un panneau (Els Ports). Au bout de 4,5 km, après la cabane du Maset de Tramuntano, on trouve un petit parking (560 m) au départ d’une bonne piste (Panneau).
Date: 27 mai 2019
Altitude minimale: 560 mètres
Altitude maximale: 1016 mètres
Dénivelé cumulé: Environ 650 D+
Distance: Environ 11,2 km
Itinéraire: Boucle
Horaire: 3 heures plus les arrêts
Carte: El Port – Mapes Excursionistes 1:30000

Découvrir la région

El Port – Mapes Excursionistes 1:30000
Un paseo por los puertos
de Beceite (Espagnol)
Flora i fauna del Parc Natural
Els Ports (Catalan)
A peu pel massís del Port
(Catalan)
Guide Vert Catalogne

2 Comments

  1. Toni
    Superbe paysage très beau la catalogne deuxième plus belle région d’Espagne après l’Andalousie. On s’en lasse pas.
    1. Randos-Passion
      nous ne sommes pas encore allés en Andalousie, mais on en rêve ! Un jour surement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *