Les lacs Nambino, Serodoli et Gelato – Dolomites de Brenta

2

Tout proche de Madonna di Campiglio au cœur du Parc Naturel Adamello Brenta, cette magnifique randonnée en boucle autour des lacs Nambino, Serodoli et Gelato, vous laissera un souvenir impérissable. La vue sur le groupe de la Cima Brenta est sublime.

Au cœur des Dolomites de Brenta

Après quelques jours dans les Dolomiti Ampezzane et quelques superbes randonnées (les Cinque Torri, le lac de Sorapis et le Tour des Tre Cime di Lavaredo) nous sommes maintenant à Madonna di Campiglio au cœur des Dolomites de Brenta.

Une des plus célèbres randonnées de cette zone est la randonnée des « Cinque Laghi ». Mais cela je l’ignorai au matin de prendre le départ de cette randonnée ! Je le découvre, plus tard chez moi en rédigeant cette modeste page. Tant pis, peut-être y repartirons-nous un jour ? Nous en ferons que trois aujourd’hui ! Mais quel endroit magnifique ! A vous de composer votre propre parcours et de rajouter les deux qui manquent !

Notre point de départ est Malga Nambino (1635 m) tout proche de Madonna di Campiglio. Nous sommes au cœur du Parc Naturel Adamello Brenta. Des panneaux nous donnent des précisions sur ce parc ; mais celui qui retient le plus notre attention est un panneau nous informant de la présence de l’ours en ces lieux …

Le parc naturel Adamello Brenta

Avec 620,51 km², le parc naturel Adamello Brenta est la plus grande zone protégée du Trentin. Fondée en 1967, elle s’étend dans l’ouest du Trentin et comprend les chaînes de montagnes Adamello et Brenta. Il est traversé par le Val Rendena et entouré par les vallées de Non, Sole et Giudicarie.
Le groupe Adamello abrite le plus grand glacier d’Italie (selon les estimations actuelles, sa surface est d’environ 18 km2).
L’environnement du parc est caractérisé par des forêts de conifères qui couvrent les pentes des montagnes jusqu’à 1800 mètres d’altitude. Au-dessus de cette altitude, les forêts, qui occupent un tiers de la surface du Parc, laissent place à des prairies alpines et à une végétation rocheuse qui atteint plus de 2500 mètres.

Le départ est des plus simple, puisqu’il suffit de suivre le chemin (balisé 217) jusqu’au lac Nambino perché à 1768 mètres d’altitude et niché entre la Cima Pancugolo (2276 m) et le Monte Zeledria (2426 m). Il recueille les eaux des lacs supérieurs de Gelato, Serodoli et Lambin.
Entouré d’une magnifique forêt de sapins, ce lac d’origine glaciaire et son refuge est une véritable carte postale ! De son rivage nous pouvons admirer les flèches déchiquetées des Dolomites de Brenta.

La légende du lac Nambino

Selon la légende, un dragon vivait dans les eaux du lac Nambino. Il reposait pendant des mois et des mois au fond du lac, se nourrissant de poissons et d’algues. De temps en temps, il sortait de l’eau pour brouter paisiblement l’herbe des prés alentour. Un jour, cependant, l’inattendu s’est produit ! D’un seul coup, il dévore un couple de moutons, un veau et même le berger. La nouvelle, ainsi que la peur, se répandirent rapidement. Motivés par une belle récompense, deux chasseurs du Val di Sole, se rendent sur les rives du lac. Ils découvrent alors le dragon couché sur une pierre, avec son museau caché entre ses deux pattes avant. L’un des deux chasseurs saisit son fusil, pour toucher mortellement la bête. Ils découvrent alors entre ses puissantes pattes arrière, un gros œuf de dragon ! Il devient clair alors pour tout le monde que le dragon avait attaqué le berger et ses animaux juste pour défendre son œuf.
Quelques semaines plus tard, une grande fête a été célébrée dans l’église de Madonna di Campiglio: les chasseurs ont reçu leur récompense, tandis que l’œuf trouvé était accroché au mur de l’église avec la peau du dragon.

Notre itinéraire part maintenant plein Est (sentier 26) et monte dans la forêt. Nous finissons par déboucher sur des pistes de ski, puis nous arrivons au refuge Viviani et son tout petit lac.

Nous empruntons maintenant le sentier 226 qui s’oriente vers l’Est et remonte en balcon au-dessus du vallon du lac Nambino.

Il traverse une vaste zone rocheuse, avant de nous déposer à 2370 mètres sur les rives du lac Serodoli.

Le pic Serodoli (2705 m) domine le lac Serodoli. Les bords du lac sont magnifiques; quelques petites pelouses nichées entre les nombreux blocs incitent à la pause.
Ces paysages sont protégés depuis 2013. En effet il a été décidé de sauvegarder l’intégrité du paysage en arrêtant l’expansion des stations de ski de Madonna di Campiglio.

Nous prenons maintenant le sentier 217 qui passe proche du petit refuge de Serodoli puis se dirige vers le lac Gelato (2388 m) où nous faisons la pause pique-nique. D’origine glaciaire son nom vient de la glace qui y subsiste même après le dégel printanier et parfois même jusqu’à fin juin.

Nous continuons au-delà du lac en direction du Passo di Nambron (2460 m). Une pente plus raide nous mène en quelques minutes au sommet d’un ressaut d’où nous avons une vue magnifique sur les lacs Gelato et Serodoli et sur le groupe de Brenta dans le lointain.

Du Passo di Nambron, le regard embrasse les miroirs du lac Gelato et du lac Serodoli.

Les Dolomiti de Brenta se détachent très haut à l’horizon.

Nous revenons sur nos pas jusqu’au Lago Serodoli, puis nous descendons vers le petit Lago Nero, toujours par le sentier 217, face à la Cima Brenta et ses satellites.

La suite de cette descente nous ramène au lago Nambino où nous retrouvons l’itinéraire de ce matin. Quelle magnifique journée !

Informations pratiques

Situation: Italie/ Dolomites / Dolomites de Brenta
Accès: À Madonna di Campiglio rejoindre le parking de Malga Nambino.
Date: 16 septembre 2019
Altitude départ: 1635 mètres
Altitude maximale: 2460 mètres
Dénivelé: Environ 1000 mètres de dénivelé positif
Itinéraire: Boucle
Horaire: 6 à 7 H
Carte: Cortina D’ampezzo e Dolimiti Ampezzane 03

Découvrir la région

Guide vert Italie du nord
Dolomites et Alpes Italiennes
Dolomites au 1/200 000
Les via ferrata des Dolomites
Les Dolomites orientales
Les 100 plus belles courses et randonnées

2 Comments

  1. Philou47
    Bonjour Philippe

    Merci pour ce partage, les paysages sont magnifiques, tous ces lacs renforcent la beauté des montagnes. Toujours aussi sympa les petits commentaires, ainsi que la mise à disposition du tracé.

    Je ne vois pas la distance des parcours dans les « infos pratiques », mais il suffit de regarder la trace GPX pour la connaître !

    Bonne journée
    Philippe

    1. Randos-Passion
      Merci du commentaire; je rajouterai la distance dans les prochaines fiches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *