Le lac et le refuge du Goléon

0

La montée au lac du Goléon est une sublime randonnée qui offre de superbes points de vue sur les parois Nord de la Meije et du Râteau et leurs glaciers. Le lac du Goléon se situe au début d’un large vallon qui s’étend jusqu’au pied de l’Aiguille du Goléon et de l’Aiguille Méridionale d’Arves.

Un balcon face à la Meije

Le départ de la randonnée s’effectue depuis le hameau des Hières, situé sur la commune de la Grave, en laissant la voiture à l’entrée du village.

Nous traversons le charmant hameau des Hières par la rue principale, et à sa sortie, nous continuons sur la piste carrossable qui nous mène en une demie-heure au hameau du Plot, après avoir traversé les quartiers de Pramailler et de Pré Rond. Il est éventuellement possible d’avancer en voiture jusqu’au parking du terminus de cette piste, mais c’est à pied que l’on apprécie la beauté de ces hameaux de montagnes aux maisons en pierres et aux toits en lauze. Ce magnifique sentier chemine le long des terrasses des anciennes prairies de fauche et offre de magnifiques vues sur le massif de la Meije.

Passé le hameau du Plot, le sentier traverse un parc à bétails, puis commence à s’élever en lacets dans les prairies direction Nord-Est.

Le sentier passe sous le pied du pic des Trois Évêchés et remonte la rive droite du torrent de Maurian (mauvais torrent), dans un environnement plus minéral, en traversant des pentes schisteuses assez raides. On atteint le sommet du verrou morainique qui ferme le vallon du lac du Goléon dans sa partie aval.

Le refuge du Goléon domine le lac. De cet emplacement privilégié, le panorama  sur le massif de la Meije est sublime.

Une courte descente permet d’atteindre le lac du Goléon (2438 m), aux eaux couleur turquoise, qui se situe au début d’un large vallon qui s’étend jusqu’au pied de l’Aiguille du Goléon. Le lac, peu à peu comblé par les alluvions du torrent du Maurian qui descend du glacier Lombard, avait, à une certaine époque, quasiment disparu. Il a été recréé grâce à une digue construite sur le déversoir du torrent et a retrouvé toute sa place au milieu des pâturages.

Nous contournons le lac par la gauche, pour pouvoir admirer le reflet de la Meije et du Râteau dans ses eaux. La vue est époustouflante, d’un côté sur les glaciers et de l’autre vers l’Aiguille du Goléon, l’Aiguille de la Saussaz et l’Aiguille Méridionale d’Arves.

L’Aiguille du Goléon (3427 mètres) et l’Aiguille de la Saussaz dominent majestueusement la vallée glaciaire du Maurian.

En continuant le sentier, nous arrivons au replat d’Amont, une zone humide sensible protégée. Malgré un panneau demandant de ne pas y déposer des pierres, celle-ci est remplie d’inscriptions faites avec des pierres. Depuis 2012, grâce à la mise en place de deux passerelles, un sentier d’interprétation Natura 2000 permet de se rendre de l’autre côté du lac et d’en faire le tour, sans avoir à traverser et à piétiner la zone sensible.

Le bas-marais artico-alpin du Goléon, appelé « sandur » ou plaine de lavage glaciaire, abrite une flore comparable à celle des côtes du Grand-Nord. On y trouve des formations végétales artico-alpines reliques et héritées des avancées glaciaires du quaternaire, particulièrement rares en Europe. Leur intérêt patrimonial est très élevé. Il s’agit d’une des plus belles formations de ce type dans les Alpes Françaises.

Un « sandur », est en géologie une plaine de piémont formée par les alluvions glaciaires charriées et déposées par les eaux de fonte des glaciers.

Source: Panneau d’information

Le sentier passe devant le tout petit refuge Carraud (fermé) et continue vers le col Lombard. Un gros cairn marque la descente vers la passerelle pour franchir le torrent.

Celle-ci est détruite, elle a été emportée par une crue. Nous remontons encore le long du torrent pour chercher une possibilité de le traverser. Impossible sans prendre trop de risques. À regret, mais sagement nous rebroussons chemin.

Le retour s’effectue par le même itinéraire.

Informations pratiques

Situation: Hautes-Alpes / Massif du Goléon
Départ: Traverser le village de la Grave en direction du col du Lautaret. À la sortie du tunnel du Serre du Coin, tourner à droite à sa sortie pour rejoindre les hameaux de Ventelon. Prendre ensuite la D 333 direction Les Hières.
Date: Le 08 septembre 2020
Altitude maximale: 2485 mètres au refuge Carraud 
Dénivelé: 850 D+
Itinéraire: Aller-retour
Temps total: 5 H
Carte: IGN 3435 ET Valloire – Aiguilles d’Arves – Col du Galibier

Découvrir la région

Tour de l’Oisans et des Ecrins
196 itinéraires de randonnées pédestre
Ecrins: 99 randonnées au cœur du Parc national
Massif des Écrins, alpinisme plaisir: Courses de F à TD
Les 40 plus beaux lacs des Ecrins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *