L’Ibón de Plan et le Collado del Ibón depuis Plan

0

L’ibón de Plan (ou le Basa de la Mora) est, sans aucun doute, l’un des plus beaux lacs des Pyrénées. Cette randonnée où lac, pins à crochets, rhododendrons, iris et edelweiss se mêlent au pied des grandes murailles calcaires du massif du Cotiella vous laissera un souvenir impérissable. D’un accès aisé, le collado del Ibón complétera le panorama vers les montagnes du Sud…

L’Ibon de Plan et le collado del Ibon depuis Plan

Au parking nous laissons filer la piste qui part tout droit, vers le Port de Sahun (2002 m) qui communique avec la vallée de Bénasque, pour suivre le chemin qui part à droite et suit le cours du Rio Cinqueta.

Nous longeons la rivière sur près de deux kilomètres pour trouver à gauche le sentier qui monte à travers la forêt en suivant le barranco del Ibón. Il s’agit de suivre l’itinéraire balisé PR HU-87, qui fait tout le tour de la Peña del Mediodía.

La montée est raide et nous devons traverser à deux reprises le barranco.

À la sortie de la forêt, la pente s’estompe. Nous rencontrons le GR-15, (itinéraire de l’ibón de Plan depuis le refuge de Lavasar) et nous entrons dans une zone karstique spectaculaire avant de déboucher dans un vaste pâturage.

Quelques minutes plus tard, au bout de cette vaste prairie, le lac apparaît. Paysages de carte postale à couper le souffle ! Des pics rocheux s’élançant vers le ciel, des murs impossibles l’entourent, créant un cirque colossal aux allures irréelles. Le contraste est saisissant: la forêt et les pâturages laissent brusquement la place aux rocailles dans un royaume de solitude et de silence.

Face à nous, nous apercevons le vallon suspendu de  la Ribereta, auquel on accède par la cheminée oblique qui monte du pied de cette falaise. L’endroit invite à s’asseoir et à contempler…

En plein milieu calcaire, cette anomalie lacustre nous interroge: comment l’ibón de Plan réussit à conserver ses eaux, dans un tel milieu de roches poreuses ?

L’ibón de Plan est magnifique en toute saison

L'Ibon de Plan en raquettes à neige Ibon de Plan

Nous revenons légèrement sur nos pas, pour trouver un petit sentier qui monte directement sous les pins pour rejoindre le GR 15 qui monte facilement jusqu’au Collado del Ibón.

Après une zone d’éboulis, le sentier rejoint le Collado del Aibón (2345 m) qui permet de basculer ensuite vers Barbaruens. Juste en dessous, nous apercevons le petit plateau verdoyant d’el Fornet. C’est de celui-ci qu’en 1865, Henry Russell, découvrit le massif du Cotiella et écrivit : «Mon regard découragé se lança tout à coup sur l’énorme masse du Cotiella qui malgré tout me dominait de 700 à 800 m et dont un cirque immense, capable de contenir une capitale, me séparait aussi effectivement qu’un bras de mer… ».

Les sierras ensoleillées du sud que l’on devine dans les lointains vaporeux, nous appellent… Ce sera pour une autre fois. La descente s’effectue par le même itinéraire.

Informations pratiques

Situation: Pyrénées / Aragon / Vallée de Chistau / Massif du Cotiella
Accès: Sur la route d’Ainsa, 6 km après Bielsa, tourner à gauche en direction de Plan sur la A-2609. A l’entrée de Plan, prendre la petite route du Port de Sahún. Passer le pont sur le Rio Cinqueta et se garer au petit parking.
Altitude départ:  1160 m
Altitude maximale: 2345 m
Dénivelé cumulé: Environ 1200 mètres
Itinéraire:  Randonnée d’environ 19 km
Horaire: 6 à 7 H
Carte: Alpina 1/25000 Cotiella

Découvrir la région

Aragon : Randonnées dans les
sierras et canyons
Ermitages et sanctuaires d’Aragon : Randonnées vers ses sentinelles sacrées
Haut-Aragon
Randonnées inédites dans le
Haut-Aragon
Guide de l’Aragon en 54
balades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *