La boucle des Trois cols et le belvédère de l’Ouillon

1

L’Ouillon est un belvédère facilement accessible au départ du col de la Croix de Fer. Le panorama mérite le détour: la vue est superbe sur les Aiguilles d’Arves, sur le Glacier de Saint Sorlin et le Pic de l’Étendard ainsi que sur le Massif de Belledonne.

La boucle des Trois cols et le belvédère de l’ Ouillon

Nous sommes arrivés hier au camping le domaine du trappeur à Saint-Sorlin d’Arves. Pour notre première randonnée dans ce magnifique secteur nous nous rendons ce matin au col de la Croix de Fer (2067 m).

Le Col de la Croix de Fer

Il permet de relier la vallée de l’Arvan à celle de l’Oisans, mais aussi à la vallée des Villards en Maurienne, par le Col du Glandon (1922 m) qui se trouve à 2,5 km.
Le Col de la Croix de Fer offre une vue magnifique sur les Aiguilles d’Arves et la vallée de l’Arvan d’un côté et sur les sommets du massif de Belledonne de l’autre.
Il était appelé autrefois le col d’Olle en raison de la présence sous le col de Bellard, tout proche, de la source de l’Eau d’Olle. Il doit son nom actuel à l’imposante croix en fer qui trône à son sommet.

Pendant plusieurs siècles, seul un chemin muletier menait au col. La route a été ouverte en 1900 depuis Saint-Sorlin-d’Arves puis prolongée jusqu’au col du Glandon en 1912.
Depuis 1947, il a été emprunté 20 fois par le Tour de France. Initialement classé en première catégorie il est classé hors catégorie depuis 1989.

Nous avons une très belle vue, d’un côté sur les  Aiguilles d’Arves et de l’autre sur les Aiguilles de l’Argentière et au-delà sur le massif de Belledonne.

Du col de la Croix de Fer nous traversons la route pour prendre le sentier en balcon qui monte vers l’Ouillon (panneau). Dès le départ nous avons une magnifique vue panoramique sur les aiguilles d’Arves et le village de Saint Sorlin. Au bout de quelques minutes nous arrivons aux ruines du petit hameau du Truchet.

Le sentier devient plus raide jusqu’à un petit replat sous le télésiège de l’Eau d’Olle. Nous sommes aux Chansures (2270 m) sur le domaine skiable des Sybelles. La vue sur les hauts sommets se précise: nous repérons le glacier de la Girose et le pic de l’Étendard.

Le Grand Pic de Belledonne est le point culminant du massif de Belledonne avec ses 2977 mètres.

Les aiguilles de l’Argentière, véritable petit massif à l’intérieur de la chaîne de Belledonne, culminent à 2913 mètres à l’Aiguille Michel. Les autres principales sont l’Aiguille de Marcieu (2906 m) et l’Aiguille d’Olle (2885 m). Leur ascension relève de l’alpinisme.

Nous prenons le sentier raide qui monte tout droit dans les pelouses vers le sommet de l’Ouillon. Avec ces 2431 mètres d’altitude, il serait le plus haut sommet herbeux d’Europe… Ce qui est sûr, c’est que de son sommet nous avons une très belle vue panoramique.

Nous descendons maintenant sur le domaine skiable des Sybelles entre téléskis et télésièges. Une équipe d’ouvriers armée de pelleteuses bruyantes travaille encore à l’extension du domaine… C’est la partie la moins agréable de la randonnée.

Les Sybelles

Le domaine skiable des Sybelles est un projet de longue date, mené de front dès le début des années 90 par un homme passionné, Gaston Maulin. Dix ans plus tard, son travail aura porté ses fruits puisque le domaine ouvre ses portes en 2003, regroupant six stations de Maurienne : Saint-Sorlin-d’Arves, Saint-Jean-d’Arves, Saint-Colomban-des-Villards, les Bottières, le Corbier et la Toussuire.
Le domaine des Sybelles culmine à 2620 mètres d’altitude, dans la commune de Saint-Sorlin-d’Arves, sur le sommet des Perrons. Le point le plus bas se situe à 1100 mètres d’altitude dans la station de Saint-Colomban-des-Villards. L’interconnexion des 6 stations se réalise au sommet de l’Ouillon, à 2 431 mètres.
Le domaine des Sybelles est le quatrième domaine de France avec 310 kilomètres et 136 pistes.

La descente s’effectue maintenant le long de la crête de Bellard. Après le Passage de l’Ouillon (2325 m) nous arrivons au col de Bellard (2233 m) où nous rencontrons un immense troupeau de brebis. Renseignements pris avec le berger, il s’occupe ici de presque 2000 brebis !

 L’itinéraire se poursuit sur le plateau herbeux en direction de l’ouest avec toujours de jolis points de vue.

Sur la gauche, nous apercevons le vallon de retour qui nous permettra de remonter au col de la Croix de Fer. Droit devant, nous voyons le col du Glandon et dans le lointain un bout du lac de Grand-Maison.

Une dernière descende assez raide nous dépose au col du Glandon.

Le Col du Glandon

À deux kilomètres à l’ouest du col de la Croix-de-Fer, le col du Glandon culmine à 1924 mètres d’altitude entre les massifs de Belledonne et des Arves. Il relie la vallée de la Romanche à celle de la Maurienne. Il doit son nom à un lieu-dit de la commune de Saint-Colomban-des-Villards. Ouverte en 1898, la route du col a été reliée à celle du col de la Croix-de-Fer en 1912.

Le lieu est marqué par la résistance, une stèle y rappelle les combats du maquis de l’Oisans repoussant les occupants en août 1944.

Le col du Glandon a été gravi pour la première fois par le Tour de France en 1947. Il est parfois hors classement de la montagne puisqu’il fait partie de la montée du col de la Croix de Fer. Il a été franchi au total à 20 reprises par le Tour de France.

Nous descendons quelques mètres sur la route, avant de trouver le sentier qui va remonter tout le vallon vers le col de la Croix de Fer en passant aux Ribauds (1899 m) puis aux chalets d’Olle.

Informations pratiques

Situation: Savoie – Massif des Grandes Rousses
Accès au départ:
– De Saint-Jean-de-Maurienne : Prendre la direction de Saint-Sorlin-d’Arves, puis col de la Croix de Fer par la D926.
– Du Bourg-d’Oisans : Prendre la direction d’Allemond par la D1091 puis la D526 jusqu’au lac de Grand Maison. Suivre la D926 jusqu’au col de la Croix de Fer.
Date: Le 11 septembre 2020
Altitude de départ: 2067 mètres
Altitude maximale: 2431 mètres
Dénivelé: 600 D+
Itinéraire: Boucle d’environ 11 km
Temps total: 4 à 5 H
Cartes: IGN TOP25 n° 3335 ET : Le Bourg d’Oisans – L’Alpe d’Huez

Découvrir la région

Savoie
Les 50 plus beaux sentiers
Les incontournables
Vanoise – Maurienne
Lacs de Maurienne
Vanoise, Lauzière, Arvan,
Cerces, Rousses
Savoie Haute-Savoie
Randonnées insolites
Randonnées à raquettes
en Savoie

One Comment

  1. Philou47
    Bonjour

    Encore une belle rando dans un cadre magnifique et comme en Espagne, il existe des traces d’habitats ruinés, signe d’une vie antérieure disparue…

    Belle photo avec la montagne en ombre chinoise et les fleurs au premier plan. Le minéral et le végétal nous offrent ici une belle composition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *