Vue vers le Nasa Baja
bardenas,  Navarre

Randonnée au Tripa Azul – Bardenas

Le Tripa Azul est situé à la frontière entre la Navarre et l’Aragon. Ce sommet solitaire et caractéristique des Bardenas se détache entre la Bardena Blanca et la Bardena Negra. Il offre un magnifique panorama sur les Bardenas: des paysages steppiques dignes de décors de western, de vastes plaines, des reliefs ruiniformes et des canyons aux formes étranges. C’est une randonnée superbe et surprenante. Dépaysement garanti !


Situation: Navarre – Bardenas – Bardenas Negra
Accès: Portillo de Santa Margarita (435 m). Ce col se situe sur la NA-125 entre Tudela et Ejea de los Caballeros
Date: Le 17 mai 2018
Altitude minimale: 435 m
Altitude maximale: 629 m
Dénivelé cumulé: 450 m
Itinéraire: Boucle
Horaire: 5 H
Cartes: Cahiers Pyrénéens, Bardenas – 1/35000 et Bardenas : 1/25000

Télécharger

C’est le troisième jour de nos vacances dans les Bardenas et aujourd’hui nous changeons de secteur pour aller randonner dans la Bardena Negra. Du Portillo de Santa Margarita (435 m) nous débutons la randonnée en empruntant la piste qui traverse au départ des champs cultivés en direction du nord. Face à nous, nous apercevons la Punta de la Estaca, couronnée par les ruines  du Castillo de la Estaca (595 m).

Castillo de la Estaca
 

La piste pénètre dans le bois et peu à peu le paysage agricole cède la place aux bois de pins d’Alep. Un sentier bien cairné sur notre gauche s’élève vers un col entre la Punta de la Estaca et le Nasa Baja. Nous faisons une petite pause au col, où nous avons déjà une fantastique vue panoramique sur la région. Le Castillo de la Estaca nous fait face et surveille les plaines environnantes.  Il a été  construit au XIII siècle par Sancho el Fuerte afin de surveiller la frontière avec le royaume d’Aragon. En dessous de ces ruines, jusqu’au XVIII siècle, il y aurait eu un ermitage, considéré comme l’unique édifice religieux des Bardenas, où d’après la légende les Navarrais et les Aragonais réglaient leurs différents.

 

Vers le nord nous apercevons la suite évidente de notre itinéraire vers le Nasa Baja et le Tripa Azul. Le beau cheminement en crête nous permet de découvrir toute l’étendue de la Bardena Blanca.


 

Nous arrivons rapidement au sommet du Nasa Baja (602 m). La vue est splendide vers le désert des Bardenas.

 

LES BARDENAS

Le désert des Bardenas est une vaste dépression aride couvrant une superficie de 42500 ha, longue de 40 à 45 km, et large de 25 à 30 km. Les trois quarts de son territoire sont situés en Navarre, le quart restant en Aragon. Elles sont contournées au Nord et à l’Ouest par le Rio Aragon, à l’Est par le Rio Ara. Les précipitations s’élèvent seulement à 400 mm par an. La température moyenne de l’année est de 15 degrés, mais il peut y faire très chaud en été; le record de chaleur de la dernière décennie est de 45 degrés.
Ce territoire n’appartient à aucune municipalité: ce sont les 19 villages riverains qui l’administrent ainsi que le monastère de la Oliva et les vallées de Roncal et Salazar. Dans les années soixante, la fin de la construction du barrage de Yesa ainsi que la construction du Canal des Bardenas et de nombreux canaux a permis l’irrigation du secteur de la Bardena Blanca qui est maintenant cultivée.

Du Nord au Sud, le territoire peut être divisé comme suit:
El Plano est la partie la plus au Nord du désert. C’est un vaste plateau où se trouvent quelques collines et de nombreuses cultures. Le plan d’eau artificiel d’El Ferial y a été créé. On y trouve la réserve naturelle de Vedado de Eguaras.

-La Bardena Blanca est située dans la zone centrale du territoire, entre les hautes collines de La Negra et les falaises d’El Plano. C’est le secteur emblématique du désert et le plus spectaculaire divisé entre la Blanca Baja et la Blanca Alta.

-La Bardena Negra est située au sud du territoire et fait frontière avec l´Aragon.  Elle est composée de vastes plaines, semés de blé et de riz, irriguées par des canaux descendant du lac de Yesa. Cette partie du désert des Bardenas est recouverte de végétation et doit son nom au boisement important de pins d’Alep. On y trouve la réserve naturelle de Las Caidas qui abrite un important boisement de pins ainsi que la réserve naturelle d’El Rincon del Bu, vaste plaine aride où les cultures sont quasi inexistantes.

Attention, le lieu est réglementé, il faut se conformer aux instructions données par les panneaux.

 

Après ce premier sommet, le sentier continue encore sur la crête évidente et facile, jusqu’à un petit replat à son extrémité.


 

Nous dominons maintenant le petit col, qui est le terminus de la piste que nous avons emprunté ce matin. Le Tripa Azul est bien en vue. Le sentier descend ensuite ce court escarpement pour rejoindre l’extrémité de la piste.


 

Un petit sentier assez raide remonte le talus en face de nous vers l’est. Nous atteignons rapidement la crête garnie de buis et de romarins pour prendre la direction du nord sur le plateau, jusqu’au signal géodésique qui marque le sommet du Tripa Azul (Il est appelé aussi Nasa Alta).  Ce petit sommet diffère des autres de la région, car il est recouvert de  végétation.


 

En descendant de quelques mètres, nous arrivons sur un petit balcon qui domine les vastes plaines. Nous apercevons dans le lointain la Bardena Blanca et ses principaux sommets: Balcon de Pilatos, Punta de la Estroza, la Piskerra, le Rallón… L’endroit est idéal pour le pique-nique.


 

Nous revenons sur nos pas pour retrouver le petit col situé entre le Tripa Azul et Nasa Baja. Le retour s’effectue tranquillement sur la piste jusqu’au parking.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *